Accueil >> Héroïne

La consommation d’héroïne

Comment se consomme l’héroïne

L’héroïne se présente sous forme de poudre brune, rarement blanche.
L’héroïne peut se consommer par :

  • injection intraveineuse,
  • inhalation (fumée ou prisée),

Les risques

L’injection présente des risques accrus de surdose ou d’infections locales ou systémiques graves. L’héroïne a longtemps été associée à l’injection intraveineuse du fait des ravages sanitaires qu’avait provoqué ce mode de consommation dans les années 1970. Mais les campagnes de prévention et d’information sur cet usage qui permettait la transmission d’un certain nombre d’infections via les échanges de seringues (sida, hépatites B et C) ont fait considérablement baisser ce mode de consommation.

Si les risques de transmission infectieuse sont considérablement réduits par la consommation en inhalation prisée, ils restent présents du fait de l’échange des pailles qui transportent le même type d’infection, dont la tuberculose en plus. L’héroïne peut être consommée en « descente » de la cocaïne (c’est à dire après) pour atténuer les effets angoissants de la diminution de ce produit dans l’organisme; et parfois en « speed-ball » (cocaïne avec héroïne) afin de compenser les effets dépresseurs de l’héroïne par les effets stimulants de la cocaïne.

[L’accoutumance à l’héroïne] [Visiter le site de la Clinique La Métairie]

Accueil Alcool Cannabis Cocaïne Héroïne Traitement de la dépendance Clinique La Métairie

En cas de dépendance à l'héroïne, la Clinique psychiatrique La Métairie vous propose un sevrage héroïne.
Contactez immédiatement les spécialistes de la clinique pour débuter votre sevrage.